Acceuil Gros oeuvre Pourquoi utiliser une palissade de chantier ?

Pourquoi utiliser une palissade de chantier ?

6 minutes de lecture
0
0
2

Un chantier de construction représente un espace comportant de nombreux risques. Il ne peut donc pas être accessible à tout le monde. Raison pour laquelle dans de nombreux pays européens notamment en France la règlementation exige que tout chantier de construction, peu importe l’ampleur des travaux, soit délimité par une palissade de chantier. Focus sur cette barrière de protection.

Les raisons pour lesquelles l’installation d’une palissade de chantier est importante

chantier Panneau imprimé et installé pour une durée déterminée, la palissade de chantier doit être le premier élément indispensable à mettre en œuvre en amont des travaux sur les chantiers. Elle sert à clôturer et cacher la zone de construction. Son principal rôle est de garantir la sécurité des passants ou des habitants aux alentours. Non seulement elle protège les riverains des éventuelles projections dues aux travaux, mais aussi d’autres cas d’accidents. La palissade de chantier Klostab permet aussi d’éviter les incursions non autorisées, notamment celles des voleurs. Vous pourriez suivre efficacement tous les mouvements effectués à l’intérieur et à l’extérieur du chantier et réaliser le contrôle du personnel (par exemple le gestionnaire du projet, les ouvriers, le chef de chantier, les conducteurs d’engins, les fournisseurs, les évaluateurs,) des personnes privées en dehors du projet et des visiteurs. Par ailleurs, outre ses fonctions, la palissade de chantier constitue un instrument de communication important. Elle peut vous aider à avoir une identité graphique. Il suffit d’y apposer un logo ou une image. Vous pouvez l’utiliser également pour délivrer un message positif au public dans le but de lui montrer l’impact de votre projet.

De quoi est constituée une palissade de chantier ?

Généralement, une palissade de chantier est composée de panneaux et de socles. Les panneaux doivent en effet remplir trois critères essentiels pour offrir une bonne protection au chantier : une apparence solide une grande robustesse et une résistance exceptionnelle. Sans ces caractéristiques, votre palissade ne pourra pas résister aux intempéries et aux chocs. Selon la règlementation en vigueur, la hauteur de ces panneaux de clôture de chantier doit être comprise entre 1 et 1,50 m et mesurer au plus 2,50 m de long. Il est fortement conseillé qu’ils soient légèrement surélevés de 12 cm à partir du sol pour permettre l’écoulement des eaux provenant de la zone de construction de jouir d’une bonne fluidité. De plus, ils doivent être totalement opaques pour empêcher la visualisation des travaux se déroulant à l’intérieur du chantier. Dans le même temps, ils doivent présenter un aspect dissuasif depuis l’extérieur afin de notifier au public que l’accès à cette zone du chantier est proscrite.
Quant aux socles, ils ont pour fonction l’immobilisation des panneaux. Cela permet à la clôture d’avoir une bonne tenue. Pour être conforme à la règlementation, leur prise au sol ne doit pas excéder 20 cm si ce sont des socles alignés et 10 cm dans le cas de socles isolés. Si vous optez pour des clôtures mobiles, vous devez installer des socles aussi mobiles et faciles à déplacer manuellement. Pour info, il existe plusieurs variantes de palissades de chantier dont les plus utilisés sont la clôture en métal, la clôture en bois, la clôture en grillage, la clôture à cônes et lisses.
N’oubliez pas ! La pose de cette barrière est requise pour n’importe quel projet de construction.

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Le Bon Service
Charger plus dans Gros oeuvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi

Municipalités : aidez vos footballeurs à bénéficier de vestiaires adéquats

La Fédération Française de Football Amateur 2020/2021 compte 1 496 293 adhérents. C’…