Acceuil Aménagement intérieur Nos conseils pour améliorer la qualité de l’air de votre logement

Nos conseils pour améliorer la qualité de l’air de votre logement

12 minutes de lecture
0
0
3
ameliorer-qualite-airde-logement

Si vous voulez éviter les problèmes respiratoires, vous devez améliorer l’air dans votre logement. En effet, vous passez la majorité de votre temps chez vous donc vous devez opter pour un changement d’attitude qui vous permettra de préserver votre santé et celle des autres occupants. Peu importe que vous viviez dans une villa, un grand appartement ou un studio, le principe concernant l’amélioration de la qualité de l’air à l’intérieur de votre logement reste le même.

La qualité de l’air, une question d’installation et de matériaux

Les matières que vous utilisez quand vous construisez votre maison ou quand vous la décorez impactent sur la qualité de l’air à l’intérieur.

Oubliez les produits présentant une forte teneur en composés organiques

Généralement, les matériaux de construction sont réputés pour être toxiques en raison des composés organiques volatils ou COV qui les constituent. Qu’il s’agisse de peintures, de colle, de revêtement pour plancher… pensez à privilégier les produits écologiques.

Ces derniers se reconnaissent facilement, car cette certification attribuée à chaque produit est présente sur leur emballage ou sur leur conditionnement. Toutefois, ces matériaux sont plus chers donc si vous ne pouvez pas vous les offrir, tentez de réduire l’utilisation des matériaux non écologiques.

Évitez les matériels générant de la poussière et du COV

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais certains meubles ou accessoires dans votre maison peuvent générer de la poussière et libérer un taux élevé de COV. C’est le cas des meubles en contreplaqué, les moquettes ainsi que les chaudières. Vous aurez besoin de les nettoyer systématiquement pour éliminer la poussière qui s’y trouve.

Certes, la décoration obtenue en utilisant ces matériels est attrayante, mais il faudra s’en méfier pour des raisons de santé. De même, n’utilisez surtout pas les produits destinés à parfumer les pièces : bougies parfumées, encens… Leurs constituants chimiques peuvent altérer la santé.

Installez un système de ventilation et un purificateur d’air

Lors de la construction de votre maison, installez un système de ventilation pour faciliter son aération surtout si vous passez votre journée au bureau. Toutefois, pour qu’il continue à fonctionner correctement, vous devrez l’entretenir à intervalle régulier. Si vous êtes allergique aux acariens, à la poussière ou à l’odeur de l’humidité, aidez-vous d’un purificateur d’air.

Non seulement il peut produire de l’air de bonne qualité, mais si vous choisissez un modèle connecté, vous pourrez avoir les renseignements sur la qualité de l’air dans votre domicile. Ces informations seront disponibles sur votre smartphone et vous pourrez activer votre purificateur d’air même depuis votre bureau grâce à une connexion wifi.

Améliorez la qualité de l’air par de petits gestes

Même si votre maison a été spécialement construite en respectant les règles assurant la qualité de l’air à l’intérieur, vous devrez aussi abandonner les habitudes qui tendent à polluer cet air. En effet, vos activités à l’intérieur de votre maison peuvent constituer des sources de pollution d’air.

Aérez votre domicile et contrôlez votre production de fumée

Aérer votre maison vous permet de renouveler l’air qui s’y trouve déjà. De plus, il réduit l’humidité qui contribue à l’élimination des moisissures. Évitez surtout de faire sécher le linge dans un espace clos, car cette pratique augmente le taux d’humidité. N’oubliez surtout pas d’aérer les pièces de votre maison après que vous ayez fait la cuisine, le repassage, mais aussi après avoir pris une douche si vous avez utilisé un chauffe-eau.

Les appareils que vous utilisez dans votre quotidien peuvent à votre insu polluer votre air donc si vous pouvez diminuer leur utilisation, ce sera mieux. Si vous êtes obligé de fumer, allez dehors, car la fumée a du mal à s’échapper dans un espace clos.

bien-etre-logement

Changez d’habitude dans votre cuisine

La cuisine est l’endroit de la maison où le taux de polluant est le plus élevé. La raison est que vous y trouverez toutes sortes d’appareils et toutes sortes d’activités. Afin d’aider la fumée produite lors de votre cuisson, vous devrez utiliser une hotte de cuisine. Ce matériel permet d’éviter que la fumée s’éparpille dans la cuisine, car son conduit permet généralement de la diriger vers l’extérieur.

Quant aux habitudes, adoptez toutes les autres modes de cuisson en dehors de la friture. En plus de la fumée qu’elle engendre, elle élimine aussi les éléments nutritifs utiles à votre organisme. L’exposition prolongée à de la fumée de friture cause des migraines et des maladies respiratoires. Toutefois, ces préventions ne suffisent pas, car il vous faudra la nettoyer après chaque activité tout comme les autres pièces de la maison.

Travaillez à l’extérieur

Si vous avez besoin de travailler ou de faire des travaux, exécutez-les à l’extérieur si c’est possible. Ne bricolez pas dans votre garage par exemple, faites-le dans votre jardin. Si vous devez travailler à l’intérieur, peu importe la raison (mauvais temps, pas de jardin…), laissez les fenêtres grandes ouvertes et utilisez un ventilateur. Les appareils de bricolage consomment énormément de puissance et génèrent une énorme quantité de produits toxiques en conséquence.

Ornez votre maison de plantes d’intérieur

Les plantes vertes, grâce à la photosynthèse, possèdent la faculté d’améliorer la qualité de l’air. En effet, ce phénomène permet à ses feuilles d’absorber le dioxyde de carbone et de rejeter de l’oxygène. Les décorations naturelles sont tendances de nos jours, alors n’hésitez pas à choisir la vôtre.

Un fleuriste pourra vous aider à faire votre choix, mais vous pourrez aussi demander directement l’aide d’un décorateur d’intérieur. Cependant, il vous est déconseillé d’en placer dans votre chambre pour plus de sécurité.

Pensez à assurer la qualité de l’air dès la construction de votre maison. Pour ce faire, vous devrez choisir avec soin les matériaux de construction et vos meubles. Cependant, vous devrez aussi faire votre part, car vous faites partie d’un des pollueurs potentiels de votre air à cause de vos activités. Pensez donc à changer petit à petit vos habitudes et à transmettre les gestes écologiques à vos enfants. De cette manière, votre famille pourra profiter d’un air de bonne qualité à la maison.

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Le Bon Service
Charger plus dans Aménagement intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi

Où et comment installer ses panneaux solaires ?

En ces temps où de plus en plus de monde décide de se tourner vers les énergies renouvelab…