Acceuil Aménagement intérieur Plantes grimpantes et suspendues pour intérieur

Plantes grimpantes et suspendues pour intérieur

14 minutes de lecture
0
0
11
Lierre intérieur

Pour apporter de la verdure dans un salon ou dans une salle de bain ou dans une cuisine, vous pouvez choisir quelques plantes grimpantes. On trouve très souvent ces derniers dans les forêts, grimpant le long des arbres, à la recherche de la lumière. Leurs tiges souples peuvent facilement s’accrocher aux murs de votre maison. Vous pouvez aussi planter quelques un dans votre jardin pour améliorer votre déco extérieur. Ils peuvent facilement se suspendre sans aucun support. C’est une décoration qui charme de plus en plus de personnes.

Découvrir les plantes grimpantes et les plantes suspendues

C’est toujours impressionnant de voir des plantes grimpantes à l’intérieur d’une maison, surtout quand on n’a pas l’habitude. Mais il faut savoir que certaines d’entre elles ont besoin de soutien supplémentaire pour pouvoir monter si haut. Les plantes grimpantes font partie de celles qui nécessitent beaucoup de soin et de préparation. Souvent, il faut lier de longues tiges pour qu’elles puissent tenir. Pour aider ses plantes, on peut utiliser diverses méthodes. Notamment l’utilisation de petits tuteurs au niveau des murs. Il est également possible de tendre des câbles. Pour que les plantes puissent tenir à l’intérieur de votre maison, il est quelquefois nécessaire de recourir à de petites techniques pour aider la plante à progresser.

Les plantes suspendues font également partie des plantes qui sont placées en hauteur. Utilisant un pot qui peut être suspendu, la fixation doit être assurée pour permettre un bon maintien. Chez les plantes suspendues, les tiges poussent de manière à se laisser tomber vers le bas. Ce qui offre un rendu très agréable, surtout lorsqu’elles sont bien vertes ou qu’elles fleurissent. On peut trouver sur le marché, des pots spécialement dédiés à ce type de plante. La plupart du temps, c’est le pot lui-même qui peut être suspendu au mur. Mais, dans certains cas, il est possible de créer une petite étagère à pot qu’on peut placer en hauteur. Ce type d’équipement se place devant ou sous la fenêtre. Cette plante a tendance à pousser assez vite à l’intérieur de la maison, aussi, il est important de les couper quelquefois pour leur donner une meilleure esthétique.

Quelques types de plantes grimpantes et suspendues

Vigne vierge

On la connaît également sous le nom de Ampelopsis glandulosa. Cette plante a la particularité d’avoir des tiges d’un rouge éclatantes qui donnent l’impression qu’il s’agit de lianes. Durant certaines saisons, la vigne vierge peut produire des petites baies de couleur bleue.

Ce type de plante a besoin de beaucoup de lumière sans pour autant avoir besoin d’être installé en plein soleil. Ce qui pourrait nuire à son bien-être. En été, lorsqu’il fait très chaud, il ne faut pas hésiter à mettre beaucoup d’eau dans le pot. En hiver, le sol doit tout simplement être humide. Cela permet aux fleurs de rester au frais sinon les feuilles tombent. C’est durant le printemps que les lianes sont les plus vigoureuses. Pour les engrais, il faut en mettre tous les 15 jours pour un bon développement de la plante à l’intérieur de la maison ou dans le jardin.

L’aralia-lierre

Fatshedera lizei est l’autre nom de l’aralia-lierre. Il s’agit du croisement du Fatsia et l’Hedera avec des feuilles grimpantes, disposant de 5 lobes et de longues tiges souples. L’été, il est possible de placer la plante en extérieur. Les fleurs jeunes vertes éclosent en septembre, ce qui lui donne un aspect encore plus décoratif.

Comme avec la plupart des plantes, les engrais doivent être apportés à l’aralia-lierre tous les 15 jours. Elle doit être cultivée au frais et la température ne doit pas passer en dessous de 7 °C en hiver. Si quelques tiges sont trop longues, c’est au printemps qu’il faut les rabattre. Cette plante ne requiert pas beaucoup de lumière, mi-ombre à ombragé et c’est bon. Une quantité d’eau modérée suffit à l’arroser en toute saison.

Lierre

Également appelé Hedera hélix, le lierre est constitué de petites feuilles. Diverses variétés de lierre sont utilisées en tant que plante d’intérieur. La particularité de cette plante, c’est qu’elle peut être cultivée comme plante grimpante, mais également comme plante suspendue. Selon la variété du lierre, il y en a qui sont de type bigarré de jaune mélangé à du blanc. D’autres variétés, plus différentes, ont des feuilles totalement vertes.

Le lierre ne demande pas beaucoup de soleil, mais nécessite pas mal de lumière. Il peut être placé à un endroit mi — ombré. C’est une plante qui aime la chaleur et en hiver, il faut éviter de le placer dans un environnement de moins de 10 °C. En ce qui concerne l’apport en eau nécessaire, une terre modérément humide suffit. Pour que le lierre puisse bien pousser, il faut de l’engrais tous les 15 jours.

Vigne d’appartement

La vigne d’appartement est également appelée Cissus Xrotundifolia. Originaire d’Afrique, cette plante présente des feuilles rondes de petite taille et solide. Les lianes de cette plante poussent rapidement et ils ont besoin d’être soutenus. Tout comme le lierre, elle peut faire office de plante grimpante et de plante suspendue à la fois. La feuille de la vigne d’appartement est assez particulière, car elle se présente en trois parties.

Pour une meilleure croissance de cette plante, elle doit être nourrie chaque semaine. L’amendement de la plante doit être diminué en hiver et elle doit être conservée bien aux frais. En ce qui concerne la luminosité, la vigne d’appartement doit être placée dans un endroit mi-ombre à ensoleillé. Cette plante n’a pas besoin d’abondance en eau, elle doit être arrosée avec modération et l’arrosage est à limiter en hiver.

Philodendron grimpant

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une plante grimpante assez vivace. Elle est également nommée, Philodendron scandens. Il tient ses origines de l’Amérique du Sud et possède des feuilles assez particulières, car elles sont en forme de cœur. Les racines du philodendron grimpant sont de type aérien. Cette plante est assez simple à cultiver et peut aussi faire office de plante suspendue.

Cette plante ne demande pas beaucoup de luminosité, l’éclairage est même à réduire. Pour le placer, il vaut mieux un endroit mi-ombre à ombragé. Elle aime bien la chaleur et ne doit pas être placée dans un milieu en dessous de 14 ° C. Le philodendron doit être arrosé régulièrement et nourrit tous les 14 jours, soit deux semaines. L’eau ne doit être ni trop abondante ni insuffisante.

Stéphanotis

Plus elle vieillit, plus la stéphanotis devient ligneuse. Il s’agit d’une liane arbustive qui, placée en intérieur, peut aller jusqu’à trois mètres. Cette plante grimpante produit des fleurs blanches avec une odeur agréable.

L’idéal est de le placer à côté d’une ouverture, mais il ne faut pas l’exposer directement au rayon du soleil. Un sol humide suffit à la stéphanotis, pas besoin d’eau stagnante. Pour prendre soin des feuilles, il suffit d’y vaporiser de l’eau tous les 15 jours.

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Le Bon Service
Charger plus dans Aménagement intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi

Tout savoir sur le visiophone

Il existe plusieurs équipements révolutionnaires qui facilitent la vie quotidienne des gen…