Acceuil Piscine et jardin Éliminer les doryphores avec du bicarbonate de soude

Éliminer les doryphores avec du bicarbonate de soude

13 minutes de lecture
0
0
2

Les Doryphores sont encore et toujours très présents dans les cultures de pommes de terre de l’Europe du fait de sa grande résistance. À ce jour, il existe énormément d’espèces de doryphores dans le territoire européen. Comme certains insectes, le doryphore adulte hiberne pendant l’hiver. Pour cela, ces parasites restent enfouis dans le sol de manière à ne pas en sortir qu’au début des périodes chaleureuses. Notamment durant le printemps pour envahir un jardin.

Découvrir le doryphore

Qu’est-ce que c’est ?

Doryphore ou Leptinotarsa decemlineata, de son nom scientifique, est un insecte de petite taille. Il fait partie de la famille des chrysomélidés d’où la raison pour laquelle on l’appelle aussi chrysomèle de la pomme de terre. Comme son nom l’indique, les doryphores aiment particulièrement se nourrir des cultures de patates. C’est un insecte orange taché en noir qui a ses origines aux États-Unis et au Mexique. L’Europe ayant importé des pommes de terre de l’Amérique, l’insecte s’y est introduit au 20e siècle. Les doryphores peuvent s’attaquer à un jardin potager et à une grande culture.

Son aspect

Un doryphore adulte est facilement reconnaissable grâce à ses caractéristiques très spécifiques. Il dispose d’un corps long bombé avec 10 rayures noires sur le dos complété de 10 rayures jaunes. Assez petits, les doryphores mesurent environ 10 à 20 mm. Le thorax de l’insecte est de couleur brune, ce qui est également le cas de sa tête. Quelquefois, cette couleur peut se révéler très proche du noir. Sur sa tête, le doryphore dispose d’antennes qui ont la forme d’une massue.

Quand ils ne sont que des larves, il est assez difficile de les différencier des autres d’insectes. On peut confondre les larves des doryphores avec ceux des coccinelles. La différence entre ces deux insectes se constate surtout au niveau de leur couleur. Celui du doryphore est orangé auquel s’ajoutent des taches noires. Aussi, les larves de cet insecte sont plus grandes que celui de la coccinelle en plus d’être plus ovales. À préciser que les taches noires se situent sur le côté, tandis que chez la coccinelle, elles sont sur le dessus. Étant un insecte de petite taille, le doryphore pond également d’œufs de très petite taille dans un jardin potager ou dans une culture. Presque invisibles à l’œil nu, ses œufs sont ovales et mesurent entre 1 à 2 mm. Ils sont regroupés sous les feuilles et ont une couleur jaune. La plupart du temps, on peut découvrir entre 30 et 60 œufs.

Éviter l’apparition des doryphores

La lutte contre les doryphores n’est pas simple, aussi, il vaut mieux éviter à l’avance que l’invasion se produise. Afin de ne pas permettre à cet insecte de prendre place dans votre jardin, vous pouvez pratiquer la rotation de vos plantes. Chaque année, vous devez changer les plans de votre jardin. C’est-à-dire que si vous avez planté des tomates cette année, l’année suivante, pensez à planter des aubergines ou des pommes de terre. Cela évitera aux doryphores de s’accoutumer à l’endroit et de s’y reproduire.

Lorsque la saison est terminée, prenez le temps de détruire le reste de vos plantes jusqu’aux racines. Cela permet de rendre la terre invivable pour l’insecte taché en noir, ce qui le poussera à partir et à ne pas attendre la saison suivante.

Les raisons pour lesquelles il faut éliminer les doryphores

Le doryphore est un insecte qui se produit très rapidement. La femelle du doryphore pond environ 2 500 œufs en une seule fois et ils se transforment en larves au bout d’une semaine. Cela fait de cet insecte un véritable danger pour votre jardin potager. Les nourritures des doryphores sont le même pour les adultes et pour les larves. Comme la plupart des insectes, ils se nourrissent de feuilles, de tubercules et de tiges. Ce qui fait qu’ils créent très rapidement des destructions au sein du jardin potager.

Avec sa capacité de voler, le doryphore peut se déplacer sur une assez longue distance pouvant se compter en kilomètre. Il peut facilement envahir un petit jardin, une grande surface d’exploitation, et même les exploitations voisines séparées par des routes. Son aspect constitue une protection infaillible pour l’insecte, du fait qu’il se fond facilement dans le paysage. Ce sont surtout les cultures de type solanacées qui intéressent le plus les doryphores. Si ces derniers ne sont pas éliminés, ils peuvent causer beaucoup de dégâts, voire détruire toute la plantation dans le jardin. En raison de cela, le traitement et l’élimination des doryphores sont légaux et obligatoires.

Comment s’y prendre pour lutter contre les doryphores ?

Quand vous constatez la présente du doryphore dans votre jardin, il est nécessaire d’agir vite en effectuant un traitement efficace. Cela constitue la méthode la plus sûre de se débarrasser de cet insecte. Bien sûr, il est possible de recourir à des produits comme du pesticide ou de l’insecticide, mais cela produit des effets néfastes sur la santé (pouvant causer des maladies). De plus, ce traitement constitue également un danger pour l’environnement et surtout pour vos plantes dans votre jardin. Il serait plus judicieux de choisir un autre moyen de procéder à l’élimination des doryphores (utilisation d’un produit bio par exemple). Il est aussi possible de recourir à un remède naturel pour faire disparaître ces petites bêtes.

Utiliser du bicarbonate de soude pour lutter contre les doryphores

Le bicarbonate de soude peut être utilisé avec de l’eau pour le traitement et la protection des plantes contre les doryphores. Étant un insecticide naturel, l’utilisation de cette solution est tout à fait possible pour éliminer ces parasites de votre jardin. Le mode d’emploi est assez simple. Il faut mélanger du bicarbonate de soude avec de l’eau de savon qu’il faut ensuite mettre sur les cultures touchées. Cet insecticide naturel ne doit pas être appliqué sur les feuilles.

Préparation

Une cuillère à café de bicarbonate de soude doit être mélangée avec de l’huile végétale bio d’environ trois cuillères à soupe. Prendre trois cuillères à café du mélange pour le diluer dans 1 litre d’eau. Selon la taille de votre plantation ou de la surface à traiter, vous pouvez ajouter davantage d’eau et de mélange de ces produits. Pour être totalement efficace, ce traitement doit être effectué toutes les 3 semaines environ sur toute une période pour réussir à éliminer les doryphores de votre jardin.

Autres méthodes

D’autres produits naturels bio peuvent aussi être utilisés pour l’élimination des doryphores. Notamment les purins d’ortie ou encore le vinaigre blanc. Tout aussi efficaces que le bicarbonate de soude, l’utilisation d’un insecticide naturel est également un excellent répulsif naturel.

Vous pouvez utiliser du savon noir mou, de l’eau et de l’huile. Le savon noir sert à rendre l’huile miscible dans l’eau. Si vous choisissez cette solution, ne le vaporisez pas en journée.

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Le Bon Service
  • Prix et pose pour pavé autobloquant

    Conseils, prix et pose pour pavé autobloquant

    Les pavés autobloquants sont très utilisés, il existe de nombreuses possibilités en ce qui…
Charger plus dans Piscine et jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi

Tout savoir sur le visiophone

Il existe plusieurs équipements révolutionnaires qui facilitent la vie quotidienne des gen…