Acceuil Second oeuvre Tout ce qu’il faut savoir sur la VMC

Tout ce qu’il faut savoir sur la VMC

6 minutes de lecture
0
0
9

L’installation d’une bonne ventilation est impérative pour tout logement. Pour que votre cadre de vie puisse rester sain, cet équipement devra être assez efficace pour venir à bout des traces d’humidité dans l’air. Le choix d’une VMC double flux vous permettra aussi de faire des économies d’électricité et de chauffage non négligeables sur un an.

La VMC : de quoi s’agit-il ?

Tout au long du jour et de la nuit, votre air intérieur sera vicié par toutes sortes de pollutions. La préservation d’un cadre de vie sain passe par le renouvellement régulier de cet air. Cette précaution n’est pas seulement utile à votre santé : elle préviendra aussi les problèmes d’humidité liés à la structure de l’habitation.

Ce renouvellement se fait grâce à un équipement capable d’entretenir un taux d’humidité convenable en intérieur. La pose d’une ventilation double flux va rejeter l’air vicié pour la remplacer par celle captée à l’extérieur.

L’installation est avant tout recommandée pour garder un environnement propre, mais elle permet aussi de réaliser des économies d’énergie. Si elle peut être plus difficile à installer qu’une ventilation simple, elle peut aisément s’adapter à des projets de construction. Elle est généralement recommandée pour les maisons et les appartements neufs.

vmc maison air entretien

VMC : dans quelles pièces est-elle obligatoire ?

Les termes de l’arrêté 24 mars 1982 stipulent que les logements neufs doivent disposer d’une ventilation principale. Celle-ci peut être une VMC ou un équipement permettant un tirage naturel. Ces installations sont obligatoires, notamment dans les pièces principales d’une habitation.

Elles doivent aussi se retrouver dans les pièces humides où l’air et l’humidité doivent être maîtrisés. La ventilation à double flux sera ainsi présente dans la salle de bains, mais aussi dans la cuisine ou les toilettes.

Le coût relatif à sa pose est habituellement plus élevé que celle d’équipements classiques. Ce type de ventilation est toutefois plus efficace et économique, autant pour le chauffage que pour la climatisation.

Une bonne VMC double flux contribuera aussi à votre confort acoustique en supprimant les bouches d’entrée d’air. Elle pourra uniquement être installée à condition d’avoir une bonne isolation thermique pour combattre les excès d’humidité.

Si la ventilation est obligatoire pour les biens neufs, il n’existe aucune loi exigeant son installation dans les maisons anciennes. Elle peut cependant être recommandée dans le cadre d’une rénovation lorsque les menuiseries et les systèmes d’isolation sont aux normes. La VMC à double flux nécessitera des murs étanches. Dans le cas échéant, un équipement de traitement de l’air par insufflation sera une bonne alternative.

Comment fonctionne une VMC double flux ?

Le fonctionnement d’une VMC à double flux est similaire à celui d’un équipement simple. L’équipement permet d’extraire l’air ambiant. Celui-ci sera remplacé par l’air extérieur, frais et non vicié. L’équipement à double flux se munit d’un échangeur thermique.

Ce système permet de chauffer l’air aspiré, avant de le renvoyer à l’intérieur. En été, le système inverse permet de garder de la fraîcheur. Ce type d’équipement est aussi apprécié pour sa facilité d’entretien, et pour le niveau de confort qu’il offre dans un lieu de vie.

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Le Bon Service
Charger plus dans Second oeuvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi

Clé cassée dans la serrure : que faire ?

Vous avez déjà été confronté à une clé cassée dans la serrure ? Si oui, vous conviendrez a…