Acceuil Gros oeuvre Tout savoir sur les avantages et inconvénients d’un échafaudage suspendu

Tout savoir sur les avantages et inconvénients d’un échafaudage suspendu

14 minutes de lecture
0
0
4

Un échafaudage n’est autre que la construction qui permet au travailleur de chantier d’atteindre une hauteur bien précise. Il est utilisé tant pour les constructions que pour les réparations. Ils sont également nécessaires quand il faut changer la couleur d’une maison pour atteindre les parties supérieures. Pour élaborer un échafaudage, plusieurs éléments sont utilisés, dont les ponts, les plateformes ou encore les passerelles. La fabrication d’échafaudage requiert également l’emploi de charpente. Cette dernière peut être conçue à partir de différents matériaux tels que l’acier, l’aluminium ou le bois. Ce sont en général des matériaux assez résistants pour soutenir le reste de l’échafaudage. On peut découvrir dans les chantiers, plusieurs types d’échafaudages. Entre autres, l’échafaudage suspendu en hauteur qui est assez particulier.

Quand est-ce qu’un échafaudage est suspendu en hauteur ?

L’échafaudage suspendu en hauteur est un échafaudage fixe assez particulier. Les supports de ce type de matériel pour le bâtiment ne sont pas en contact avec le sol, mais en hauteur. Le maintien de l’échafaudage se fait à partir de suspension ou de fixation ; une échelle peut y être installée pour pouvoir atteindre une hauteur voulue. Afin de garantir la sécurité des travailleurs, il est essentiel que les éléments de l’échafaudage en hauteur soient mis en place par des personnes qualifiées qui ont suivi une formation en montage ou des ingénieurs en suivant des mesures particulières.

On peut découvrir deux types d’échafaudages suspendus.

Échafaudage suspendu volant

Il s’agit d’un échafaudage maintenu en hauteur à l’aide de câbles ou d’élingues. Ces derniers sont accrochés à des parties de la construction qui doivent être très solides. Pour le montage et la fixation des éléments, les ouvriers utilisent la plupart du temps une souche de cheminée ou encore un pignon de mur, sans oublier de mettre des outils de protection pour garantir la sécurité sur le travail en hauteur. Ce type d’échafaudage peut être utilisé pour une construction nécessitant une intervention sur plusieurs niveaux. L’avantage de l’échafaudage suspendu volant, c’est qu’il peut être déplacé de haut en bas. Cela donne la possibilité aux ouvriers d’atteindre chaque hauteur de la façade pour un travail optimal à tous les niveaux. Pour utiliser ce type d’échafaudage en hauteur, il faut se munir de levages motorisés ou manuels.

Échafaudage suspendu console

Ces échafaudages sont conçus à partir des éléments comme des structures tubulaires, de plinthes, de planchers et de garde-corps. Pour la fixation de la structure de l’échafaudage, les ouvriers ont recours à des consoles, des appuis muraux ou des crosses. Ils procèdent par ancrage des échafaudages à travers le mur ou par implantation. Ce dernier peut être fixé derrière la panne d’une charpente. Le choix du procédé à adopter dépend de l’utilisation de l’échafaudage sur les travaux de chantier.

Les conditions à respecter pour la construction d’un échafaudage suspendu

Il faut savoir que la réalisation et le montage de plateforme de travail comme l’échafaudage doivent être faits par un ingénieur qui a suivi une formation pour garantir la sécurité ; surtout lorsqu’il est suspendu en hauteur. Les échafaudages doivent être conçus de manière à assurer la sécurité de l’utilisateur (et des visiteurs). Pour cela, ils sont soumis à quelques conditions. Les différents supports se trouvant sur un échafaudage doivent être en mesure de supporter au moins quatre fois la charge qu’il doit soutenir. La résistance des câbles utilisés doit être au maximum pour garantir le support du poids du système d’échafaudage. Cela nécessite également l’utilisation d’un câble supplémentaire. Un espace de moins de 75 millimètres entre le mur extérieur et l’échafaudage doit être respecté lors de son montage.

Pour qu’un échafaudage en hauteur soit correct, ses porte à faux doivent disposer de contrepoids pour plus de sécurité. Le mode d’utilisation de ce porte à faux doit accompagner la poutre. L’échafaudage doit également disposer de deux éléments de soutien inutilisé et indépendant. Ce qui permettra de les utiliser indépendamment de l’autre en cas de soucis lors de l’utilisation. Si l’échafaudage est équipé de sellettes, le siège doit avoir des dimensions bien précises. Soit 60 cm de long et 25 cm de large. La sellette doit également être soutenue par un câble métallique de 0,9 cm de diamètre au moins. Chaque plateforme de l’échafaudage doit mesurer au moins 75 cm de largeur. Cela donnera la possibilité d’assurer la stabilité de l’édifice pour plus de sécurité. L’échafaudage en hauteur doit également comporter trois suspensions au moins.

Les avantages et inconvénients d’un échafaudage suspendu

Avantages

L’échafaudage suspendu en hauteur est idéal pour les gros travaux. Qu’il s’agisse de simples entretiens, de construction ou de réparation. Quel que soit le type d’échafaudage suspendu utilisé, ils ont la particularité d’être très stables pour la protection des utilisateurs. Ils sont également très polyvalents, car ils peuvent être utilisés pour les travaux sous charpente, en bordure de toit, en façade, des travaux sur corniches et des angles muraux. Ce type d’échafaudage offre une sécurité accrue à l’utilisateur. Il dispose aussi de divers dispositifs permettant d’augmenter la sécurisation. En tout cas, pour pouvoir profiter de tous ces avantages, il est nécessaire de bien respecter la norme de fabrication et de montage des échafaudages.

Inconvénient

Le véritable inconvénient de l’échafaudage suspendu est qu’il est primordial de bien respecter les instructions de sa conception pour permettre la sécurité optimale de l’utilisateur. Pour la conception de l’échafaudage suspendu de types volants, il est nécessaire d’utiliser un matériel de levages motorisés ou manuels. Ce qui signifie qu’il faut prévoir un budget supplémentaire si l’on ne dispose pas de ces matériels. Utiliser un échafaudage suspendu requiert également plus de matériels de protection étant donné que l’ouvrier est placé en hauteur. Il est donc nécessaire de prévoir plus de budgets. Il faut évidemment être plus minutieux dans la conception et le montage de ce type d’échafaudage en hauteur, car les risques d’accident sont plus élevés qu’avec un échafaudage en contact avec le sol. Le démontage de cette structure peut être assez difficile et nécessite l’intervention des experts qui ont suivi une formation pour cela.

Faut-il louer ou acheter un échafaudage ?

Le choix de la structure dépend surtout du budget de chacun. Pour les budgets limités, il faut savoir que les échafaudages coûtent assez cher. Si vous n’êtes pas en mesure d’augmenter votre budget, il vaut mieux se tourner vers la location. Pour les travaux de courte durée, il serait judicieux de louer un échafaudage plutôt que d’en acheter.

L’achat d’un échafaudage en hauteur est surtout destiné aux grands travaux de longue durée. Si plusieurs travaux sont à prévoir, ce n’est pas pratique de louer un échafaudage pour chaque fois. L’idéal est d’en faire l’acquisition. Il faut tout de même se préparer et y consacrer une partie de votre budget étant donné son prix. Dans l’un ou l’autre des cas, il faut bien vérifier la mise en place et l’état de l’échafaudage afin de garantir la sécurité du travailleur.

Charger plus d’articles similaires
Charger plus par Le Bon Service
Charger plus dans Gros oeuvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi

Tout savoir sur le visiophone

Il existe plusieurs équipements révolutionnaires qui facilitent la vie quotidienne des gen…